Inscrire un site - Contact - FAQ - Annonces chevaux - Communiqués
Connexion "espace membres"

Accueil > Divers > Tous vos blogs

Ma jument, ma bataille, il ne faudrait pas qu'elle s'en aille ...

  Divers  
Ma jument, ma bataille, il ne faudrait pas qu'elle s'en aille ...

http://boreale-comtois.skyrock.com

Langue(s) du site :    Francais Francais  

Visiteurs envoyés par Equids ce mois :    7 visites

Consultations de cette fiche : 1455

Ma jument, ma bataille, il ne faudrait pas qu'elle s'en aille ...Sur mon blog, vous trouverez l'histoire de ma pouliche, Boréale, ONC Trait sauvé de la boucherie.
Un combat contre les préjugés envers les chevaux de Traits, le combat contre la mort, l'éducation d'un poulain sauvage.


Permettez moi de vous présenter ma pouliche, Boréale. Elle m'appartient officiellement depuis le Lundi 2 janvier 2012.
C'est une pouliche ONC Trait Comtois de robe rouanne, du moins, pour le moment. Elle est issue de l'union d'Oscar de la Fontaine 2 et de Lola.
 
Boréale est né un certain 22 juin 2011 dans un élevage de Haute-Saône spécialisé dans le milieux de la viande. Dès sa naissance, son destin était déjà tout tracé ... Elle partirait à tout juste 6 mois en direction d'un voyage sans retour vers les abattoirs d'Italie. Par chance, son éleveur plaça Boréale, et ses frères et sœurs sur un forum de sauvetage d'équidés du nom "Les Crins de Liberté". Là-bas, quelqu'un lui donnerait peut-être la chance de vivre et d'éviter un voyage en enfer.
 
Sur ce forum, Boréale ne suscitait que très peu d'attention si bien qu'arrivé en décembre, date à laquelle elle devait partir, aucune personne n'avait manifester la moindre intention de lui offrir sa chance ... Le prix de la viande étant nettement inférieur à celui du forum, l'éleveur décida de lui donner un mois de plus grâce au sauvetage de sa demi-sœur. Son délai était sur le point de se terminer lorsque mon intention se porta vers elle. La suite, vous la connaissez ...
 
Après plusieurs mois passé chez moi, le pire arriva ... Boréale fut piqué par une épine d'aubépine qui lui transmit un tétanos foudroyant. Les vétérinaires disaient que Boréale serait condamné mais grâce à de la détermination et de l'amour, elle réussi à s'en sortir.